Notre site professionnel vous permet de trouver un programmeur grâce à notre système d'annonce de projet informatique. Le site est gratuit et les offres déposées proviennent de France uniquement.
Nous prônons le 'Made in France' en privilégiant la qualité à la quantité.

Premier site d'annonces informatiques

Déposez gratuitement votre annonce et recevez des offres françaises uniquement.

Si vous êtes salarié et auto-entrepreneur


Vous cotisez 2 fois mais en aucun cas vous ne pouvez cumuler plus de 4 trimestres validés pour une année (donc pas moyens de partir plus tôt à la retraite…).
En revanche, le fait de cotiser en tant que salarié et en tant qu’auto-entrepreneur jouera sur le montant total que vous pourrez toucher lors de votre retraite !
Si votre activité principale est votre emploi salarié, vous n’avez donc pas à vous soucier (pour votre départ à la retraite) du nombre de trimestres de retraite auquel vous cotisez avec votre activité d’auto-entrepreneur puisque vous valider déjà 4 trimestres de retraites en tant que salarié !
Par contre, pour la retraite de base et la retraite complémentaire un auto-entrepreneur acquiert des droits au RSI (s’il est artisan ou commerçant) ou à la CIPAV (s’il est profession libérale) pour son activité d’auto-entrepreneur en fonction de son chiffre d’affaire. Donc le montant total de votre retraite sera plus important que si vous n’aviez pas d’activité auto-entrepreneur…

Pour rappel, si vous êtes salarié et auto-entrepreneur vous cotisez :
-au régime de base de la sécurité sociale en tant que salarié (caisses telles que CNAV, MSA, entreprises à statut particulier : CNIEG, CRP RATP, CRP SNCF, ENIM, CRPCEN,CRPCF)
-au régime de retraite complémentaire obligatoire des salariés du secteur privé (caisses telles que ARRCO, AGIRC, IRCANTEC, CRPN)
-à la retraite de base CIPAV (professions libérales) ou RSI (artisans, commerçants)
-à la retraite complémentaire CIPAV ou RSI


Si votre activité principale est votre activité d’ auto-entrepreneur


Il est important de vous soucier du nombre de trimestre que vous valider, donc de votre chiffre d’affaires annuel en auto-entrepreneur ! Typiquement, si vous validez moins de 4 trimestres de cotisation retraite par an, alors vous repousserez d’autant votre départ à la retraite !
L’auto-entrepreneur dont c’est l’activité principale:
acquiert des droits au RSI (s’il est artisan ou commerçant) ou à la CIPAV (s’il est profession libérale) en fonction de son chiffre d’affaire.
cotise à la retraite de base sur la base des cotisations qu’il aurait normalement du régler (compensation de l’Etat) c’est-à-dire en fonction du chiffre d’affaire avec abattement forfaitaire du régime micro BIC (71% en cas de vente de marchandise, 50% en cas de prestations de services BIC, 34 % en cas de prestations de services BNC).
Si votre activité principale est auto-entrepreneur (sans être salarié donc) vous cotisez :
-à la retraite de base CIPAV (professions libérales) ou RSI (artisans, commerçants)
-à la retraite complémentaire CIPAV ou RSI